Ces objets connectés qui font appel à notre odorat

Désormais, notre smartphone nous accompagne afin d’éveiller tous nos sens au gré de la journée. Chatouiller nos narines au réveil avec une odeur de café, déguster « à l’odorat » le plat du midi, parfumer nos émotions : Nos humeurs peuvent enfin s’accorder avec l’odeur choisie…

Nos messages évoluent avec les senteurs que nous apprécions. Les notifications de Facebook sont parfumées à l’eau de rose et nous pouvons envoyer à l’un de nos amis un sms relaxant à la lavande : Nos journées peuvent maintenant être rythmées au gré de ces « effluves technologiques ».

Scentee est un drôle de gadget venu tout droit du Japon afin d’affoler nos sens. Il s’est récemment adapté au goût des occidentauxScentee, le nouvel objet connecté qui fait fonctionner votre odorat et se décline en cinq parfums : rose, fraise, café, lavande et romarin. D’autres devraient bientôt faire leur apparition, et notamment la senteur bacon, plus adaptée au gout de nos amis anglo saxons. Chez les américains, on pense déjà cinnamon rolls, fried chicken ou encore spare ribs, pour flatter l’odorat et les papilles en même temps.

Le bulbe LED qui compose Scentee se connecte directement à votre smartphone : Ce dernier clignote en fonction du type de notification et règle la durée des vaporisations suivant les réglages que vous aurez faits. Petit détail : Il n’est pas possible de mixer les parfums. Si l’un d’entre eux est épuisé, il vous faudra soit changer la cartouche, soit patienter jusqu’au renouvellement de celle-ci.

Depuis le 1er février, il est possible d’acheter Scentee directement sur le site du fabricant japonais au prix de $35.00, auxquels s’ajoutent $30.00 de frais de port et $5.00 par recharge de parfum. La commercialisation en boutique ou sur d’autres sites d’e-commerce ne devrait pas tarder.

Côté européen, l’oPhone  n’a rien à envier à son homologue asiatique. Même si ne bénéficie pas de l’avantage d’être connecté en permanence à votre smartphone, il permettra de bénéficier de 50 000 combinaisons possibles. Une symphonie d’arômes qui nous bercera jusqu’à la prochaine effusion technologique.

Auteur: Denise Bared

Partagez cet article sur

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *